Cercueils sur mesure

Mardi 21 septembre 2010, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois (My Inner Shelf)

Auteur: Truman Capote
Titre original : Handcarved Coffins
Éditeur : Folio
1ère édition : 1980
Nb de pages : 121
Lu : septembre 2010
Ma note : 3

Résumé
Jake Pepper enquête jusqu’à l’obsession sur une série de meurtres mystérieux. Toutes les victimes ont reçu peu avant leur mort un cercueil miniature contenant une photo très personnelle… Un suspect : l’intouchable Bob Quinn, propriétaire du B. Q. Ranch traversé par la Rivière Bleue, objet de toutes les convoitises.Dans la lignée de son chef-d’œuvre De sang froid, Truman Capote, l’enfant terrible de la littérature américaine, fait preuve dans ce court roman d’une parfaite maîtrise du récit, d’un art d’écrire incomparable.

Mon avis
Ce court roman de Capote est ma première approche du personnage, avant d’attaquer De sang froid, qui est dans ma PAL depuis longtemps.
Bref et intense, ce récit assez dépouillé est majoritairement composé de dialogues. Truman Capote rend visite à Jack Pepper, homme simple mais obstiné, qui enquête depuis des années sur une série de meurtres. Convaincu d’avoir LE coupable, mais manquant de la moindre preuve concrète, Jack Pepper en fait une affaire personnelle, et finit par fréquenter son suspect. La situation est étrange, l’accusateur qui sympathise avec le coupable présumé, mais que tout le monde respecte. Un suspect qui se lie volontiers avec l’homme dont l’unique but est de prouver sa culpabilité. Situation peu voire pas crédible, si on ne tient pas compte des non-dits, des regards en dessous et des faux-fuyants. On sait, mais on ne dit pas. Le charisme du suspect et sa réputation lui valent la sympathie et le soutien de ses concitoyens. Les relations entre Pepper et le narrateur Capote s’estompent au fil du temps. Pepper étant peu à peu écarté de l’affaire, et Capote accaparé par ses propres occupations. La fin du roman rassemble des notes extraites du journal de Capote et résume une plus longue période en quelques pages. Le dénouement peu surprendre et frustrer, car on reste dans le non-dit, le non-aveu, et finalement, on ne sait pas !
Cette histoire troublante et le style de l’auteur m’ont fortement donné envie de me mettre enfin à son autre roman De sang froid.


Un commentaire »

  1. Joelle dit :

    C'est aussi avec ce titre que j'ai découvert cet auteur !!!

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf…..Me, my shelf and I ! motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits