De fièvre et de sang

Dimanche 16 mai 2010, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois

De fièvre et de sangAuteur : Sire Cédric
Éditeur : Le pré aux Clercs
1ère édition : 2010
Nb de pages : 446
Lu : mai 2010
Ma note : 4

Résumé
Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu’elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n’est rien en comparaison de la peur panique qui s’est emparée d’elle… Le commandant Vauvert mène l’enquête en compagnie d’une profileuse albinos, Eva Svärta. Personnage excentrique et hors norme, Eva a un véritable sixième sens qui fait d’elle une redoutable traqueuse de l’ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d’un tueur en série qu’ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang. S’agit-il d’une réincarnation, d’un spectre, d’un homme, d’une femme, d’une créature d’un autre monde ? Suspense, angoisse, horreur, sensations étranges, crises de démence, folie meurtrière, rite satanique… Un thriller oppressant qui entraîne ses lecteurs au-delà de la raison.

Mon avis
La couverture est glauquissime, pleine de promesses sanglantes et dégoulinantes, tout y est. On s’aperçoit vite que le contenu est à la hauteur des nos espérances (ou phobies, c’est selon). Les amateurs d’hémoglobine ne seront pas déçus, ça coule à flot, on patauge joyeusement dans le sang et les tripes du début à la fin. Comme on dit chez moi, ça pègue. L’horreur des crimes dont il est question est quasiment palpable, l’ambiance est terriblement bien évoquée, l’histoire est très bien construite et tient en haleine d’un bout à l’autre, les chapitres courts permettent un rythme très soutenu. Comme dans tous les (bons) thrillers on ne passe pas à côté du cliché du héros ou de l’héroïne rattrapé(e) par un lourd passé qu’il/elle se refuse à admettre, jusqu’à ce que les événements le/la mette au pied du mur.
Le caractère fantastique pourra rebuter les esprits cartésiens hermétiques au genre. Tout démarre comme une enquête classique, avant de verser dans l’irrationnel, peu à peu, sur fond de folie sanguinaire et de mythologie. J’ai aimé cette nouvelle dimension illustrée par la légende (plus ou moins avérée) d’Erzsébet Bathory. Un style agréable et enlevé qui coule tout seul, des personnages intéressants et malmenés. Un bon thriller redoutablement efficace qui pourrait laisser imaginer une suite étant donnés certains détails relatifs au passé d’Eva Svärta.
Attention spoiler ci-dessous !!

Attention Spoiler dans le dedans ! Montrer

Mais peut-être que je m’égare et qu’il n’y aura pas de suite, hélas !

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

7 commentaires »

  1. Geekette dit :

    Personnellement, je pense que j'aurais du mal à lire ce type de bouquin ! :) :mrgreen:
    .-= Le dernier billet de Geekette : Application iPhone TextOne Pink =-.

  2. Stephie dit :

    Il faut que je lise cet auteur, ne serait-ce que pour m'en faire ma propre opinion.
    .-= Le dernier billet de Stephie : Voici Lou de Marie-Aude Murail =-.

  3. Joelle dit :

    C'est le 2ème billet sur ce livre que je lis ce matin et je viens de le noter :) Pourtant, le nom de l'auteur aurait eu tendance à me faire fuir !
    .-= Le dernier billet de Joelle : Cicatrices —- Ian Rankin =-.

  4. Calliope dit :

    J'ai beaucoup aimé le personnage d'Éva et comme toi, j'ai la même attente dans la probabilité d'une suite; qui sait ?

    (Et oui, les faits sont (malheureusement) avérés concernant la comtesse hongroise)
    .-= Le dernier billet de Calliope : Barbey d'Aurevilly – Une histoire sans nom =-.

  5. Le pseudo n'est en effet pas très attrayant, ça fait un peu… "grandiloquent" ? :D

    Au sujet de la Bathory, les crimes qu'on lui attribue et leur nombre restent quand même en grande partie du domaine de la légende et du fantasme.

  6. Acr0 dit :

    Décidément, on ne lui fait que des éloges. Ce n'est pas vraiment mon "genre" de lectures, mais j'en suis néanmoins très curieuse !
    .-= Le dernier billet de Acr0 : Lectures Communes =-.

  7. Theoma dit :

    Je ne connais toujours pas cet auteur. Le nom me bloque…
    .-= Le dernier billet de Theoma : Juliet, Naked – Nick Hornby =-.

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits