Doom of the Griffiths

Mardi 30 novembre 2010, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois

Auteur: Elizabeth Gaskell
Éditeur : Manybooks
Téléchargement direct sur Manybooks
1ère édition : 1896
Nombre de mots: 14 382 mots
Lu : novembre 2010
Ma note2

Mon avis
De siècle en siècle, les Griffiths sont condamnés à vivre dans une presque misère jusqu’à ce qu’un fils finisse par tuer son père. Toutefois le cours du destin bifurque jusqu’à l’inévitable.
On touche le fond. Encore une fois (mais en pire), il s’agit d’un récit d’une froideur paralysante, où parfois quelques belles descriptions d’atmosphères mettent en valeur une série de passions et de sentiments des plus violents. Là encore, on est en pleine tragédie humaine. Là encore, tout est cousu de fil blanc, stéréotypé et très rapide. Je ne suis pas sûre de renouveler l’expérience avec des nouvelles de Gaskell, je pense plutôt me consoler avec des textes plus longs, des romans peut-être plus représentatifs du talent de l’auteur.

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

2 commentaires »

  1. Joelle dit :

    Je n'ai jamais lu cette auteure mais j'ai noté Nord et sud et Epouses et filles ! Par contre, au vu de ton expérience, je pense que je vais éviter ses nouvelles ;)

  2. Titine dit :

    Je ne connais pas du tout les nouvelles de Gaskell, je n'ai lu que des romans que j'ai trouvé excellents. Je vais quand même essayer de la lire !

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits