Feuille de route #3

Vendredi 19 août 2011, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois

Depuis sa création en septembre 2005 ce blog fonctionne sur le mode 1 livre = 1 billet.
Hélas, je ne suis plus en mesure de suivre le rythme et j’ai décidé de m’inspirer de la rubrique d’Acr0 et de ses indispensables Ronds de Sorcière.
Cela me permettra d’évoquer ici toutes mes lectures, sans avoir besoin d’y consacrer un temps que je n’ai plus. La fréquence des feuilles de route sera variable et aléatoire.

Avant d’aller dormir

Auteur : S.J.Watson ~ Ma note : 5
Lu : 8/2011

Encore une fois, les éditions Sonatine me ravissent ! Jusqu’à maintenant je n’ai JAMAIS été déçue par leurs choix éditoriaux, et ce thriller qui n’en est pas vraiment un m’a enchantée. L’auteur exploite le thème de la mémoire au travers de Christine, amnésique depuis plus de vingt ans, qui se réveille chaque matin en ayant tout oublié des 20 ou 30 années précédentes. Chaque jour son mari dévoué lui ré-explique sa situation, et chaque jour et un jour nouveau, sans passé, sans avenir. Jusqu’au jour où elle commence à écrire toutes ces journées perdues et oubliées dès le lendemain, sur les conseils du médecin qui la suit. Nous suivons le cheminement de la mémoire de la narratrice en même temps qu’elle, quelques répétitions et longueurs inévitables, que j’ai trouvées justifiées par la situation et l’amnésie de Christine. Peu à peu, en redécouvrant chaque matin son journal et en le complétant chaque soir, nous en apprenons autant qu’elle, au même moment. Le dénouement est tout de même surprenant et efficace, même si on se doute de quelque chose, les doutes sont assez tardifs. Redoutable !

Sur la plage de Chesil

Auteur : Ian McEwan ~ Ma note : 0
Lu : 8/2011

Oui bon, parait-il que nous avons là un pur chef-d’œuvre. Peut-être que ce n’était pas le moment pour moi, pas la bonne température, (la chaleur me met de mauvais poil et me rend irascible). Un couple de jeunes mariés, vierges tous les deux, s’apprête à consommer le mariage. Il est émoustillé au plus haut point, elle est frigide et coincée du c***. Il s’agit sans doute d’une critique de la pudibonderie des années soixante, du manque d’éducation et d’information en la matière dont étaient victimes certaines filles et fils de bonnes familles, je ne dirai pas le contraire, c’est certainement vrai, mais c’est aussi d’un ennui mortel, d’une froideur arctique, et je n’ai pas réussi à m’intéresser au sort des deux puceaux. Le survol de la dernière partie m’a confortée dans mon impression de vacuité. Tout ça pour ça ?

La baby-sitter

Auteur : Gudule ~ Ma note : 4
Lu : 8/2011

Gudule, ah ! Gudule ! Ce pseudo est tout un poème ! Je découvre Gudule et son esprit tordu, avec une histoire de baby-sitter profondément perturbée par un passé douloureux et hyper influencée par les contes qu’elle raconte avec une conviction de comédienne née. Les deux enfants qu’elle garde sont subjugués autant qu’apeurés par ses prestations qui rendent ces contes encore plus effrayants. Mais les enfants aiment avoir peur et en redemandent, jusqu’à ce que la baby-sitter bascule de l’autre côté, et les enfants avec ! C’est gore, ça va vite, on plonge dans l’horreur sans espoir de retour. Jolie découverte !

Terrienne

Auteur : Jean-Claude Mourlevat ~ Ma note : 4
Lu : 8/2011

De la SF jeunesse, et française en plus ! J’ai de grosses lacunes en la matière, j’espère continuer à les combler avec des romans de cette qualité. Une lycéenne recherche sa sœur disparue depuis 1 an, et dont elle vient récemment de recevoir un étrange message. Elle se rend donc « là-bas », pour traquer ceux qui ont enlevé sa sœur et la ramener sur Terre. Car « là-bas », dans cette ville nommée Campagne, au bout d’une route pas comme les autres, elle est une terrienne, un être mythique, comme les fées ou les zombies. Elle fait peur car elle pue, est sale, et se balade avec une tripotée de microbes et de maladies. Et en plus elle respire ! Dans ce monde étrange et aseptisé, ou tout est propre, pur, immaculé, elle part à la recherche de sa sœur avec l’aide d’un attachant vieux monsieur rencontré presque par hasard, et d’un troublant jeune homme de Campagne. Un joli roman, très fin, bien écrit, qui donne envie d’en lire plus de l’auteur.

Entre chien et louve

Auteur : Gudule ~ Ma note : 4
Lu : 8/2011

Allez, encore un p’tit coup de Gudule ! Cette fois, un vieux monsieur récemment trépassé rentre chez lui dans la peau d’un chien galeux. Sa veuve, une Africaine qui n’a pas la langue dans sa poche et qui déteste justement les chiens, va pourtant tomber sous la charme du cabot très rapidement. Seule et se sentant menacée par son inquiétant voisin depuis la mort de son mari, elle s’attache la réincarnation de son mari et se confie à lui. Ce dernier va de surprise en surprise et en apprend de belles sur sa femme, son couple, et remet sa vie précédente en question, sans grande conviction certes, car ce qui le préoccupe aussi, c’est l’odeur et la voix de la chienne du voisin. Ses sens canins sont en éveils tandis que ce qui reste d’homme en lui reste toujours autant attaché à son épouse. Une histoire de malade, il faut bien l’avouer, mais quel délice ! Les dernières pages sont succulentes. Ah Gudule ! Toi et moi, ça va être une belle aventure !

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

4 commentaires »

  1. clara dit :

    On doit me prêter bientôt le Watson dont on on a tant entendu parler !

  2. Acr0 dit :

    Je ne peux que plusseoir ta feuille de route :)
    On m'a prêté Terrienne, je n'ai pas eu le temps de le lire après l'avoir gardé en otage plusieurs mois. Il faudra alors que je l'emprunte. La baby sitter de Gudule me fait de l'oeil.

  3. Hexigonia dit :

    J'ai apprécié la lecture d'Avant d’aller dormir, à l'exception de la fin que j'ai trouvée improbable et un brin "gentille"…
    My recent post Périple norvégien

  4. Joelle dit :

    Gudule, c'est comme Sire Cédric … rien que le pseudo aurait tendance à me faire fuir alors que les résumés des histoires sont plutôt alléchants ! J'attends de mettre la main sur le thriller de chez Sonatine mais par contre, je n'ai jamais eu d'atomes crochus avec Ian McEwan !
    My recent post Le livre perdu des sortilèges —- Deborah Harkness

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits