La Chat

mardi 21 mars 2006, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois

Sous-catégorie : Humour
Format : Bande dessinée
Auteur : Philippe Geluck
Éditeur : Casterman
1ère édition : 2002 – 2005
Nb de pages : 47
Volume : 13 à ce jour
Lu : mars 2006 (volumes 1 et 13)
Ma note :

Résumé :
 » J’ai fait une provision de timbres-poste avant qu’ils n’augmentent. Pas con, le mec.  » C’est vrai qu’il est futé. Enfin, c’est pas exactement ça… Rusé ? Non plus. Philosophe ? A ses heures. Sarcastique ? Oui, et même saignant, parfois. Candide ? Faussement. Désarmant ? Toujours. Enfin, n’ayons pas peur des mots : intelligent ? Euh… Ce n’est pas franchement ça non plus. En vérité, le chat de Geluck, il est… il est… comment dire ? Il est trop, il est belge, il est génial.
Une leçon de bon sens par un spécimen de la race féline. Caricatures incisives parues dans les journaux français.

Critique :
Bizarre, stoïque, le Chat jongle avec l’absurde et la logique. Que du bon sens, des évidences, mais encore faut-il les dire ^^ Si certains gags tombent à plats, d’autres sont carrément jouissifs.

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits