Le fait du prince

mardi 26 août 2008, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois

Auteur : Amélie Nothomb
Éditeur : Albin Michel
1ère édition : 2008
Nb de pages : 169
Lu : août 2008
Ma note :


Résumé :
« Le fait du prince » Un homme vole l’identité d’un inconnu. « Il y a un instant , entre la 15ème et la 16eme gorgée de champagne où tout homme est un aristocrate ».

Mon avis :

Je suis une habituée de Nothomb et chaque année j’attends avec impatience son dernier cru. J’ai tout lu d’elle, certains livres m’ont subjuguée, d’autres m’ont marquée, et quelques uns m’ont légèrement déçue, dans le sens où s’ils ne manquaient pas d’intérêt, ils n’avaient pas l’envergure de ses meilleurs romans (autobiographiques ou pas).

Cette année, je ne sais ni comment ni pourquoi, mais je suis carrément passée à côté ! Le début est très prometteur. Un homme invité à une soirée explique à un autre invité que si une personne meurt chez vous, le mieux que vous puissiez faire pour éloigner les soupçons est de prendre un taxi et d’amener le visiteur à l’hôpital, où le décès sera constaté comme ayant eu lieu durant le transport. L’autre invité sera confronté dès le lendemain à ce curieux événement, mais prendra une toute autre décision, celle d’usurper l’identité du mort. Comme toujours le style de Nothomb est au rendez-vous, agrémenté d’un humour discret et subtil, et de situations hors du commun. Malgré tout, je n’ai rien compris au but. C’est la première fois que je termine un Nothomb en me disant : « Alors, c’est tout, et ensuite ?« . Si le livre se lit avec un grand plaisir, tout tombe à plat, car la fin n’a pas grand intérêt, l’histoire pourtant si insolite, n’a pas la moindre explication, on ne sait ni pourquoi, ni le comment, ni le but, ni rien du tout. Une fin en queue de poisson, comme si l’imprimeur avait oublié d’imprimer les derniers chapitres. Troublant, et décevant.

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits