Le syndrome E

Samedi 20 novembre 2010, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois

Auteur :  Franck Thilliez
Éditeur : Fleuve Noir
1ère édition : 2010
Nb de pages : 430
Lu : novembre 2010
Ma note : 5

Résumé
Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle… Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille, et de ses deux adorables jumelles. Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié… Il n’en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie. Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier. Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années cinquante, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d’une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire. Car aujourd’hui, ceux qui ne connaissent pas le syndrome E, ne savent pas encore de quoi ils sont capables…

Mon avis
Encore un polar haut de gamme ! Thilliez ne m’a pas encore déçue, même s’il me manque 2 titres de l’auteur (Deuil de miel et Train d’enfer pour ange rouge).
Comme d’habitude, on plonge dans un roman parfaitement maîtrisé, rien n’est laissé au hasard et le contexte scientifique est encore une fois très documenté. Tout repose sur des faits et des événements réels, seule l’intrigue est une pure fiction, mais basée sur une réalité encore plus effrayante.
On retrouve à la fois Henebelle et Sharko, chacun avec son passé et ses fardeaux. La rencontre va donner lieu à une enquête au bout du monde, aux multiples ramifications. S’enfonçant au cœur de la violence, leur quête va les mener bien au-delà de l’imaginable, quand la réalité dépasse la fiction. Manipulation mentale, expériences sur le cerveau, hystérie collective, processus d’agressivité, tout fait déjà l’objet de recherches et Thilliez exploite les connaissances actuelles dans ces domaines avec une grande habileté.
Plus ça va, plus on apprend chez Thilliez, on sent que l’auteur connaît ses sujets et s’en donne à cœur joie d’un roman à l’autre, pour notre plus grand plaisir.
Gataca, la suite, est prévue pour avril 2011.

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

7 commentaires »

  1. Mélo dit :

    Aaaaaah que j'ai envie de le lire !

  2. pikkendorff dit :

    Plus je lis et plus la PAL potentielle s'agrandit ! Entre les auteurs morts bien vivants par leurs écrits et les découvertes de la Blogosphère, où donner de son temps?

    Thilliez ! Mais je ne connaissais même pas son existence. Allez, zou ! Sue la liste.

    Pikkendorff

  3. Joelle dit :

    Oups, je l'avais noté mais ne savais pas qu'il y avait une suite … que je viens donc aussi de noter :)

  4. lasardine dit :

    très envie de découvrir cet auteur!!!

  5. lucie dit :

    c'est drôle lors du swap noir c noir, tu m'avais offert "train d'enfer pour ange rouge" qui m'a beaucoup marqué, et tu ne l'as même pas ! je note celui là. Tu es fan absolue, je vois !

    Belle et heureuse année à toi

  6. pyrausta dit :

    il est dans ma PAL !!! j'ai hâte de le lire sachant que jusque là aucun livre de Thilliez ne m'a déçue..(un très léger bémol pour Deuils de miel..mais vraiment très léger)

    As tu lu Fractures? je ne sais plus…

    ton blog est passionnant (et très beau)alors je m'inscris à ta news.Merci à Babelio de t'avoir fait découvrir

  7. Vonnette dit :

    J'ai adoré !!! Je n'ai pas eu le temps pour l'instant de lire Gatica snif :(

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits