L’enfant de Noé

Dimanche 26 septembre 2010, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois

Auteur: Éric-Emmanuel Schmitt
Éditeur : LeLivreDePoche
1ère édition : 2004
Nb de pages : 101
Lu : septembre 2010
Ma note : 1

Résumé
«- Nous allons conclure un marché, veux-tu ? Toi, Joseph, tu feras semblant d’être chrétien, et moi je ferai semblant d’être juif. Ce sera notre secret, le plus grand des secrets. Toi et moi pourrions mourir de trahir ce secret. Juré ?
– Juré.»
1942. Joseph a sept ans. Séparé de sa famille, il est recueilli par le père Pons, homme simple et juste, qui ne se contente pas de sauver des vies. Mais que tente-t-il de préserver, tel Noé, dans ce monde menacé par un déluge de violence ?

Mon avis
Habituellement Schmitt m’arrache une larmichette 9 fois sur 10, mais là, j’en pleurerais de frustration et de déception.
Un très court roman sans profondeur ni finesse (alors que je considère Schmitt comme un maître dans ce domaine !), une suite de bondieuseries écœurantes, une petite apologie des religions, car malgré le sujet lourd et grave traité ici, on ne parle que de religion, le reste (la guerre, les Justes, les enfants orphelins, la déportation, etc.) n’étant que des prétextes survolés, permettant un dialogue de fous entre un curé et un enfant juif. Un dialogue surréaliste ponctué de questions pseudo-existentielles basées sur du vent, des croyances hors d’âge, alors que la guerre fait rage, que des gens sont gazés, torturés, etc. On sent la tentative (ratée) de faire dans l’héroïsme spirituel : un curé qui sauve des enfants juifs et qui collectionne les objets symbolisant leur culture, et qui fera de même avec d’autres cultures/civilisations menacées. Belle idée certes, mais polluées par un prosélytisme flagrant qui sabote à peu près toute l’essence du livre, ou de ce qu’il aurait pu être.
Sans doute un moment d’égarement dans l’œuvre de l’auteur…. -_-

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

3 commentaires »

  1. Joelle dit :

    J'avais trouvé cette lecture assez intéressante pour faire découvrir les religions à des ados mais c'était un peu trop "facile" et peu approfondi pour des adultes. De toute façon, je ne suis pas fan de cet auteur … il n'a jamais réussi à m'émouvoir !

  2. Liyah dit :

    Moi qui adore EE Schmitt, tu me fais peur là ! D'autant plus qu'il est dans ma PAL !

  3. j'aime beaucoup EES (enfin jusqu'ici ^^) et celui ci fait partie de ceux que j'ai aimés!

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits