Les cercles de l’épouvante

Mardi 30 janvier 2007, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois (My Inner Shelf)

Les cercles de lepouvante

Auteur : Jean Ray
Éditeur : Le Masque/Fantastique
1ère édition : 1943
Nb de pages : 191
Lu : janvier 2007
Ma note :

Quatrième de couverture :
Une main abominable, un génie idiot, une monstruosité aérienne, une figure étrange dans une assiette de Moustiers, un miroir opaque, un possédé, un exorciste…Ces sont là les images et les êtres ténébreux qui peuplent l’univers des contes reproduits dans le présent volume, où éclate à chaque page, presque à chaque ligne, le génie visionnaire de Jean ray, un des maîtres inconstestés de la littérature fantastique contemporaine.

Mon avis :
Décidemment, les nouvelles de Jean Ray ne m’interpellent pas le moins du monde. Il n’y a d’épouvantable que l’ennui que sa lecture m’a procuré. Si le style est toujours aussi attrayant, le fond me laisse perplexe, les histoires sont d’une banalité déconcertante, sans aucun suspens, (mais peut-être que leur briéveté y est pour quelque chose). Je ne retrouve rien de ce que j’ai aimé dans Malpertuis, mais j’ai l’impression de relire Les contes du whisky. Je me rabattrai donc un jour prochain sur son autre roman, La cité de l’indicible peur.


Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf…..Me, my shelf and I ! motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits