Les vestiges de l’Aube

Dimanche 3 juillet 2011, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois (My Inner Shelf)

Auteur : David S.Khara
Éditeur : Michel Lafon
1ère édition : 2010 (Rivière Blanche)
Nb de pages : 246
Lu : juin 2011
Ma note5

Résumé
Depuis les attentats du 11 septembre, Barry Donovan est dévoré par le désespoir. Et ce n’est pas son métier de flic, dans un New York accablé par la criminalité, qui lui remonte le moral.
Son seul réconfort : les conversations virtuelles qu’il entretient chaque soir avec un certain Werner Von Lowinsky, aristocrate cultivé et apaisant. Peu à peu, sans s’être jamais rencontrés, ils deviennent amis, se confiant leurs préoccupations les plus secrètes, échangeant sur les sujets les plus intimes.
Mais Barry ignore encore que Werner n’est pas un homme comme les autres…
Des collines de Virginie au cœur de Manhattan, de la guerre de Sécession au XXIe siècle, des flics aux vampires, David S. Khara prouve ici qu’il a trouvé sa voie.

Mon avis
Ceux qui suivent ce blog s’apercevront qu’il s’agit là d’une relecture, ou plus exactement de la lecture d’une nouvelle édition des Vestiges de l’aube, que j’ai déjà chroniqué l’an dernier.

Premier roman de l’auteur, paru chez Rivière Blanche en 2010 (et avant Bleiberg, donc), Les Vestiges de l’Aube combine habilement le vampirisme au thriller. Un vampire avide de retrouver un semblant d’humanité noue une relation d’amitié avec un jeune flic malmené par la vie. Malgré leurs différences les deux hommes ont aussi bien des choses en commun, et leur amitié improbable va s’inscrire dans une enquête policière rondement menée.

Khara a eu carte blanche pour peaufiner et améliorer son texte, et cette nouvelle édition plus aboutie ne peut que raviver l’intérêt pour les personnages, hors normes et attachants. Je ne vais donc pas me répéter et vous renvoie à mon billet sur la première version, dont les promesses sont tenues dans cette nouvelle édition, et qui nous fera patienter en attendant la suite !

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

2 commentaires »

  1. valeriane dit :

    Dju! Tu donnes envie toi alors!! ;-)

    Je note!

  2. Joelle dit :

    Je comptais lire la première version pendant mes vacances et vu mon rythme d'escargot, je n'ai même pas eu le temps … mais ça va arriver, il ne faut pas désespérer !
    My recent post Le secret de Crickley Hall —- James Herbert

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits