L’homme au fiacre

Samedi 13 novembre 2010, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois

Auteur : Georges-Jean Arnaud
Éditeur : L’Atalante
1ère édition : 1998
Nb de pages : 198
Lu : novembre 2010
Ma note : 3

Résumé
Décembre 1829. La neige tombe sur Paris. Rue Vivienne se tient l’étude des frères Roquebère, jumeaux et avoués : Hyacinthe, sérieux et distingué, Narcisse, le joyeux luron. Les voici plongés dans une sombre affaire de captations criminelles d’héritages.
Avec les Roquebère, au cours d’une enquête aux multiples rebondissements, découvrez Séraphine, leur jeune saute-ruisseau délurée ; le cupide officier de paix Parturon ; Thierrois, le fournisseur des Enfants Assistés ; la troublante marquise de Listerac ; avec l’exceptionnelle participation de l’ex-bagnard, ex-policier, François Vidocq.

Mon avis
Je ne connais d’Arnaud que La compagnie des glaces et L’étameur des morts. Ce dernier donnait déjà un aperçu de ce que cet auteur prolifique et éclectique pouvait faire.
L’homme au fiacre, premier d’une série de six, est un roman policier historique, délicieusement désuet, dans lequel Arnaud change radicalement de style. Si La compagnie des glaces est une série fleuve à la qualité littéraire très fluctuante et inégale, L’homme au fiacre est clairement un hommage à la littérature du XIXe siècle, le style, les ambiances, tout y est.
J’ai trouvé les personnages bien sympathiques. Les jumeaux très unis, mais si différents, leur jeune apprentie clerc délurée et un brin amoureuse de son patron, le policier Parturon et j’en passe. Une jolie galerie de personnages, une intrigue efficace pour un policier à l’ancienne, dans une époque bien restituée. Un grand plaisir à lire.

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

2 commentaires »

  1. pikkendorff dit :

    ZUT! Je vais devoir le lire. Roman policier historique, XIXème, charme désuet et une recommandation de Madame Charlotte.

    :))

    Pikkendorff

  2. Dans le genre, c'est du bon :D Il est fort cet Arnaud quand même, rien ne l'arrête :oo:

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits