Palimpseste

Dimanche 3 juillet 2011, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois

Auteur : Charles Stross
Éditeur : J’aiLu/Nouveaux Millénaires
1re édition : 2009
Nb de pages : 160
Lu : juin 2011
Ma note2

Résumé
Drame écologique, guerre nucléaire, catastrophe naturelle. A plus ou moins long terme, toute civilisation est vouée à disparaître. Cela s’est d’ailleurs produit des millions de fois depuis la formation de notre planète. Pour préserver l’humanité de ces inévitables apocalypses, des agents venus d’un lointain futur voyagent tout au long de l’histoire de la Terre : à chaque fin du monde, ils sauvent ce qui peut l’être, et permettent ainsi à notre espèce de renaître de ses cendres. Mais toute intervention sur l’histoire a des conséquences, parfois tragiques… Pierce est l’un de ces agents, un patrouilleur du temps promis à une brillante carrière. Pourtant, sa vie bascule le jour où sa famille et l’époque qui l’abritait sont « effacées » par une nouvelle version de l’histoire, tel un palimpseste. Son seul espoir réside à la fin des temps, où sont archivés tous les pans disparus de l’histoire. Dans l’infini des possibles, retrouvera-t-il celle qu’il aime ?

Mon avis
Le thème des voyages dans le temps et des paradoxes temporels me fascinent depuis toujours. Je suis donc a priori une bonne cliente pour ce genre de roman.
La Stase, une organisation d’agents « immortels », veille sur la pérennité de la race humaine en modifiant les événements qui mènent à sa disparition. L’un de ses agents se retrouve confronté à la « disparition » de sa propre famille, victime d’un palimpseste…l’histoire a été réécrite !
Je suis incapable de mieux résumer l’intrigue, tant l’auteur mélange les événements.
J’ai trouvé l’ensemble confus, l’histoire est noyée dans des termes et des concepts pompeux, et dans un genre où la rigueur aurait été de mise, il n’y a que fouillis indescriptible. La brièveté du roman n’arrange rien, de nombreux aspects auraient pu être développés, mais l’auteur ne fait qu’évoquer un ensemble, tout en nous bombardant de néologismes sans explication, sans aller au fond des choses. Bref, un thème riche et passionnant qui aurait mérité plus de développement, plus de profondeur.

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

3 commentaires »

  1. Mélo dit :

    Zut, je vais le découvrir bientôt ;)

  2. Maëlle Mallou D dit :

    J'aurais été bonne cliente pour ce genre là aussi mais je pense que vu ce que t'en dis, je vais passer mon tour. S'il faut passer du temps à se prendre la tête pour démêler tout ça, très peu pour moi :)

  3. Joelle dit :

    Moi aussi, j'aime beaucoup les thèmes abordés mais comme tu es la deuxième qui dit que c'est plutôt pompeux et confus, je passe mon tour sans regret !
    My recent post Le secret de Crickley Hall —- James Herbert

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits