Personne n’y échappera

Dimanche 6 janvier 2008, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois

Auteur: Romain Sardou
Éditeur : Pocket
1ère édition : 2006
Nb de pages : 400
Lu : janvier 2008
Ma note: 5

Résumé
New Hampshire. Hiver 2007. 24 corps sont découverts dans le sable enneigé d’un chantier d’autoroute. 24 cadavres. Tués d’une balle en plein cœur, sans aucune trace de lutte. Sacrifice de secte ? Suicide assisté ? Gigantesque règlement de comptes? Plus incroyable encore : personne ne les réclame. Pas un mari inquiet, pas une mère affolée, pas un collègue de bureau ne prend contact avec la police. Le même soir, Frank Franklin, 29 ans, jeune professeur de littérature, arrive pour son nouveau poste dans une université qui jouxte le chantier des 24. Très vite, quelque chose l’inquiète sur le campus. Bientôt, il va comprendre qu’il a été entraîné dans un terrifiant jeu de dupes…

Mon avis :
Je viens de terminer le livre et suis sur mon arrière-train. J’en reste pantoise et béate d’admiration. Je ne l’avais pas vu venir celle-là ! Sardou est habile, ingénieux, il nous mène l’air de rien par le bout du nez. J’avais déjà constaté le phénomène avec Pardonnez nos offenses et L’éclat de Dieu, mais là, vraiment, il fait encore très fort. C’est précis, net, l’intrigue déjà originale évolue apparemment vite, mais on nous balance une fin des plus inattendues, spectaculaire mais pas grandiloquente. Pas d’effusion inutile de sang, la violence y est froide, sobre, efficace. Pas de surplus ni de bla bla superfétatoire (j’adore ce mot), que de l’essentiel. Et encore une fois, quel dénouement de fou !!!!

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits