Sérum, saison 1, épisode 1

Jeudi 19 avril 2012, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois (My Inner Shelf)

  • Auteur : Henri Lœvenbruck & Fabrice Mazza
  • Ma note4
  • Lu : avril 2012 sur Sony PRS-T1

4e de couverture

1773 : MESMER INVENTE L’HYPNOSE
1886 : FREUD INVENTE LA PSYCHANALYSE
2012 : DRAKEN INVENTE LE SÉRUM

Une injection.
Sept minutes pour accéder au subconscient d’Emily Scott.
Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques.
Quelques jours pour empêcher le pire.

Mais quand les morts suspectes se multiplient, le NYPD se pose une question : Arthur Draken est-il un psychiatre de génie ou un dangereux criminel ?

Mon avis

Voici le petit événement du printemps, la série d’Henri Lœvenbruck et Fabrice Mazza, un thriller trépidant en moult épisodes étalés sur plusieurs saisons. Selon le principe de la série à suspens, le rythme est rapide, les chapitres très courts, l’épisode lui-même n’étant pas très long (environ 150 pages sur mon Sony). En si peu de temps, les auteurs réussissent le pari de nous plonger instantanément dans une enquête qui promet bien des rebondissements. Les personnages sont particulièrement bien dessinés et ne manquent pas de caractère, la rousse flamboyante à la fois super-détective et mère divorcée nous change du vieux flic alcoolo et célibataire. Les protagonistes de ce premier épisode laissent le lecteur plein d’espoir pour la suite, l’intrigue est à peine ébauchée mais de manière très efficace, le deuxième épisode est très attendu.

Un site web bien sympathique consacré à l’univers du roman invite le lecteur à en apprendre plus sur les personnages et sur l’intrigue, par le biais d’énigmes et de cartes, mais attention à ne pas trop fouiller sous peine de gâcher l’effet de surprise. Une bande son est également disponible, et des liens à chaque fin de chapitre mènent au morceau correspondant. Inutile sur liseuse, mais sans doute intéressant sur tablette. Henri Lœvenbruck étant un auteur multi-fonction et il s’est fait plaisir en composant et interprétant lui-même la bande originale. À écouter en boucle pour se remettre dans l’ambiance et patienter entre deux épisodes.


4 commentaires »

  1. valunivers dit :

    Tu m'as l'air bien emballée…Je vais te suivre. Avec un premier tome aussi court, je m'attends à ce que l'intrigue soit bien resserée, les mots percutants et bien choisis :)

  2. En même temps, c’est le concept ;)

    Construit comme une série télé, chaque épisode risque de se terminé sur un instant crucial, donc autant être paré pour les suivants, il faudra à chaque fois rongé son frein ;)

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf…..Me, my shelf and I ! motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits