Feuille de route #9

Jeudi 29 décembre 2011, aux alentours d'une heure indue, par Olivia Lanchois

Depuis sa création en septembre 2005 ce blog fonctionne sur le mode 1 livre = 1 billet.
Hélas, je ne suis plus en mesure de suivre le rythme et j’ai décidé de m’inspirer de la rubrique d’Acr0 et de ses indispensables Ronds de Sorcière.
Cela me permettra d’évoquer ici toutes mes lectures, sans avoir besoin d’y consacrer un temps que je n’ai plus. La fréquence des feuilles de route sera variable et aléatoire.

 

The Hunger Games – vol.2 – Catching Fire

Auteur : Suzanne Collins ~ Ma note : 4
Lu : 12/2011
- lu en ebook et VO sur Sony PRS-T1

Si le premier volume était prometteur, la suite dépasse mes espérances. Les personnages sont bien en place, leurs péripéties fascinent et hypnotisent, on a vraiment hâte de voir comment tout cela va évoluer (ou dégénérer). Le personnage de Katniss (entre autres) prend de l’épaisseur, de jeune fille assez dure habituée à dissimuler ses émotions, on la découvre défaillante avec une forte émotivité, qu’elle exprime de plus en plus. J’ai craint une répétition avec les Quarter Quell mais non, la chose est bien traitée et on avance dans l’histoire sans avoir l’impression de relire la même chose. Un final qui vaut son pesant de cacahouètes.

The Hunger Games – vol.3 – Mockingjay

Auteur : Suzanne Collins ~ Ma note : 5
Lu : 12/2011
- lu en ebook et VO sur Sony PRS-T1

Rien ne va plus à Panem, les destins de Katniss, Peeta et Gale sont des plus incertains. Leurs vies sont encore et toujours le centre d’intérêt du pays et la révolte gronde. Katniss doit gérer ses deux prétendants et l’image qu’elle doit renvoyer aux districts. Devenue l’emblème de la révolte, la jeune fille continue d’encaisser les coups durs. L’auteur insiste sur l’importance des media, et leur rôle est si prépondérant dans la société que la téléréalité se mêle au cours de l’Histoire, car non seulement tout est filmé de manière à nourrir la propagande, mais tout est calculé, mis en scène. Là encore, notre jeune héroïne est mise à rude épreuve, l’histoire d’amour compliquée aura pu rester mièvre mais elle s’intègre parfaitement à l’intrigue et prend tout son sens au fil de l’histoire. Katniss se révèle de plus en plus humaine, rongée par la culpabilité, la peur de mettre ses proches en danger, et un choix amoureux impossible. Ce dernier volume est mené tambour battant, le rythme est plus que soutenu et nous mène à un dénouement magnifique et intense. Une excellente trilogie jeunesse exempte de mièvrerie et redoutablement efficace. Vivement le film !

About Olivia Lanchois

Web-bidouilleuse depuis 2002, blogueuse depuis 2005. Lectrice et photomane convulsive. Amies de bêtes. Miaou.

4 commentaires »

  1. Acr0 dit :

    Waouh ! Il faut donc que je mette illico la série hunger games dans ma wish list. Je te suis les yeux fermés ^^
    Je les emprunterai alors pour être prête pour le film (il va vraiment falloir que je me dépêche)

    • Ça se lite vraiment très vite, pour moi ça a pris de l'ampleur au début du second volume, tout se précipite et t'as plus trop le temps d'analyser le truc, ça coule tout seul :D
      Et c'est assez noir dans le fond je trouve.

  2. Eric Nieudan dit :

    Ah ben voilà, tu es tombée sous le charme toi aussi ! Content de voir que je ne suis pas le seul à m'être laissé prendre au piège =P

    Sérieusement, Suzanne Collins maîtrise à fond la forme du roman jeunesse et son fond est loin d'être idiot. Ca marche extrêmement bien comme série. J'avais pas été aussi acro depuis Garth Nix, et je suis nettement moins déçu du voyage en arrivant à la fin.
    My recent post Méchants ?

Toi aussi, tu as ton mot à dire !












Copyright © 2014 My Inner Shelf motorisé par WordPress.org | Textes & images Carole R. | Crédits